AccueilAccueil  NouvellesNouvelles  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Forum de RP mêlant une ambiance futuriste et un vaste continent moyenâgeux

Partagez | 

Voir le sujet précédent Système monétaire Voir le sujet suivant

Equipe administrative
avatar
Aller en basRevenir en haut
MessageSystème monétaire
Mer 20 Avr 2016 - 19:24

Système monétaire

Sur le Continent trois monnaies ont cours, l'ocein, le syblin et le valin, respectivement en provenance de l'Occinaru, l'Hérial et la Valonie.
Naturellement avec l'expansion des zones d'influence de l'Occinaru sa monnaie est devenue plus forte et plus répandue, mais le syblin garde tout de même une valeur très proche.

Chaque monnaie se décline en trois types de pièces, or, argent et cuivre.
Une pièce d'or vaut 100 pièces d'argent et 10 000 pièces de cuivre, quelle que soit la monnaie.

Dans les grandes villes ou les villes frontalières faisant régulièrement commerce avec plusieurs pays on trouve souvent un ou plusieurs bureaux de change.
Actuellement 1 syblin vaut 0.95 ocein et 1 valin vaut 0.75 ocein.
Bien entendu certains bureaux prendront une commission plus ou moins grande au passage, alors les commerçants prévoyants prendront soin de calculer le résultat attendu et de comparer les établissements (pour calculer le panneau Convertisseurs est disponible sur votre droite) !

Du côté des Terres Oubliées il n'existe pas de monnaie, la société s'organise autour d'un troc plus ou moins élaboré selon les clans.

Dans ce qui suit sont détaillées les habitudes actuelles de chaque royaume. Concernant les Ouulakchoukans le détail du système de troc ne sera pas fait puisqu'il a tendance à différer selon les tribus.

L'Occinaru

Bien que le royaume du commerce par excellence soit l'Hérial, l'Occinaru fut le premier à frapper sa monnaie, aussi l'ocein est-elle la valeur monétaire la plus ancienne.
Les Occinariens ont donc depuis bien longtemps la tradition de l'échange monétaire, même si la transition entre troc et pièces mit près de cent ans à s'établir.
Pour ce peuple le troc est une méthode trahissant le faible niveau d'une civilisation et si dans les villages les plus isolés il peut avoir cours ce ne sera que pour de petites choses, généralement des échanges de service.
Actuellement la confiance des Occinariens en leur monnaie est très forte car ils perçoivent leur royaume comme invincible et immuable. Ils répugnent pour la plupart à posséder de la monnaie d'autres pays, et s'empressent donc de la faire changer dans leurs banques.
Les pièces étrangères récoltées par les organismes agréés sont pour la plupart fondues pour forger des oceins, et celles qui restent sont utilisées dans les échanges diplomatiques.

Malgré la victoire de l'Occinaru sur la Valonie et sa façon de manœuvrer avec l'Hérial la guerre a coûté cher en ressources. Le prix des composants des armes et armures a augmenté et pendant plusieurs années peu ont été vendues à des civils, la majorité achetées ou réquisitionnées pour l'armée. Le marché commence tout juste à s'ouvrir à nouveau aux civils, mais il reste difficile de se procurer de l'équipement sans investir une bonne somme. Cela explique que les maisons de mercenaires disposent de nombreuses recrues, puisqu'elles peuvent se permettre d'équiper les guerriers contre une partie de leurs gains, se remboursant à terme contrairement aux artisans qui ne peuvent faire crédit.
La victoire a néanmoins permis de prélever un tribut, évitant d'affamer la population occinarienne et réinjectant de l'or dans le pays, mais l'empereur, ne souhaitant pas mettre à genoux la population valonienne ni priver ses colons de ressources a limité la rançon de la guerre.
Pour renouveler les soldats morts pendant les affrontements l'armée encourage les jeunes gens à signer en offrant une récompense plus élevée qu'habituellement à l'enrôlement. Cependant cette somme ne peut être touchée qu'au bout d'un an, ce qui a tendance à en faire hésiter beaucoup.

L'Hérial

Dans ce royaume le troc peut avoir cours dans le désert, en dehors des villes, et la forêt de Cydiale, relativement isolés.
Dans le reste du pays il sera limité aux campagnes pour des services temporaires ou des objets de faible valeur, les Hérialiens préférant largement leur système monétaire.
Contrairement aux Occinariens ils n'ont aucun jugement de valeur sur le troc, ils n'estiment pas qu'il témoigne d'un niveau de civilisation inférieur, mais ils préfèrent la précision que permet la monnaie dans les comptes et aiment comparer les prix et estimer leur fortune en valeur chiffrée.
De plus c'est le pays dans lequel les banques et maisons de prêts sont les plus développés, et ces organismes ne fonctionnent que par la monnaie.

Le pays n'a souffert de la guerre entre l'Occinaru et la Valonie que moralement, aussi son économie n'en a que peu été affectée.
Les dons faits par l'Occinaru pour la coopération ont été investis dans l'aide aux Valoniens après la guerre ou quelques infrastructures d'utilité publique et ne sont plus à prendre en compte.
Si le commerce avec la Valonie a été arrêté en grande partie par la guerre seule la région sud-ouest du pays a été touchée, et les stocks sont peu à peu écoulés en direction des colons Occinariens ou des Valoniens maintenus en place par l'Occinaru. Les pertes de bénéfices ont donc été temporaires et très localisées.

La Valonie

Traditionnellement le troc et le système monétaire y tiennent une place presque équivalente en terme de proportion, mais leur répartition est assez précise.
Dans les villes et auprès des seigneurs locaux le système monétaire domine largement, tandis que dans les campagnes le troc fait partie d'une tradition encore bien implantée. Cependant il s'arrête aux objets et services usuels, et ne concerne par exemple pas le minerais, les chevaux ou les animaux de compagnie et d'agrément.
Toutefois avec l'issue de la guerre troc et système monétaire sont devenus pour nombre de Valoniens des moyens de résistance contre la civilisation occinarienne.

En effet l'Occinaru cherche à imposer sa monnaie en réduisant la quantité de valins en circulation, et les patriotes prennent un malin plaisir à payer en valins et à refuser les oceins, quitte à se priver d'une affaire. Lorsque le paiement en valins est impossible ils se servent alors du troc pour éviter de toucher la moindre pièce occinarienne.
En outre il existe probablement plusieurs marchés noirs tentant de retirer à l'Occinaru tout bénéfice.

La monnaie valonienne est assez dévaluée à cause de l'état du pays et de sa domination par les occinariens, et il est assez difficile malgré tout pour les Valoniens de lutter contre la forte monnaie occinarienne.
De plus la guerre a ravagé nombre de cultures et appauvri la plupart des troupeaux, mais elle a aussi parfois diminué fortement le gibier dans les zones traversées par l'armée occinarienne. A cause de cela le prix de la nourriture a grimpé et l'intérieur du pays souffre parfois d'un début de famine, seules les côtes permettant de maintenir un apport alimentaire suffisant.
Les Valoniens pouvant se le permettre ont donc émigré vers les zones maritimes et épargnées par la guerre, tandis que ceux ne pouvant s'éloigner des zones de conflit ont dû accepter à contrecœur l'aide de l'Hérial et de l'Occinaru.

Le marché des esclaves a explosé juste après la défaite du pays, attirant Occinariens et Hérialiens mais permettant aussi à certains Valoniens de s'enrichir. Contrairement à ce qu'on pourrait penser les esclaves vendus ne sont pas nécessairement valoniens, ils peuvent également être des Hérialiens s'étant engagés aux côtés des Valoniens ou des prises de guerres valoniennes revendues avant que l'Occinaru ne domine complètement le pays.

Paradoxalement la volonté de l'Occinaru de réduire le nombre de valins en circulation attire les collectionneurs, qui pourraient être de plus en plus prêts à payer cher des pièces valoniennes, augmentant leur valeur d'une manière incontrôlable.
 

Système monétaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Poster avec [Changer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Trois Iles :: Prologue :: Il était une fois... :: Pour en savoir plus :: Manuel du Continent-
Fermer
Guide de démarrage
Voir le guide complet
Convertisseurs

Temps Universel : Années du calendrier terrestre
Temps Cité : Année 0 = l'humanité entière vit dans la Cité
Temps Continent : Année 0 = l'humanité vivant sur le Continent a débuté son calendrier
OceinSyblinValin
Carte du continent
Pour les écrans de moins de x : ouvrir dans un nouvel onglet